top of page
Rechercher

Chut mes pensées ! Je me repose.



Se reposer enfin !


Depuis combien de temps ne vous êtes-vous pas reposé ? Mais reposé vraiment !

Certes, reposer le corps, le mettre à l'arrêt, s'allonger, dormir faire une pause physique, vous savez plus ou moins bien le faire. Non ! Je vous parle d'une pause mentale !


Depuis combien de temps ne vous êtes-vous pas reposé mentalement ?

Vous savez, ce tumulte qui continue dans votre crâne, ces pensées envahissantes, ce dialogue intérieur incessant souvent culpabilisant qui tourne en boucle.

Depuis combien de temps vous n'avez pas réussi à leur dire : « Taisez-vous » ?!


Qu’est-ce que le repos mental ?

En effet, la première question à se poser est : qu’est-ce que le repos mental ? Le repos mental, consiste à éteindre toutes les pensées parasites qui viennent brouiller le repos du corps. Le repos mental sert à stopper la pensée récurrente, qui revient et qui finit par prendre toute la place. Le plus souvent ces pensées récurrentes sont aussi des pensées limitantes ou culpabilisantes : «Je ne peux pas, je ne suis pas capable, j'ai mal fait».


Les pensées envahissantes Pour vous empêcher de vous reposer, les pensées deviennent alors envahissantes. Elles peuvent être tournées vers le passé, et ces pensées peuvent vous ronger de l’intérieur. Vous savez, ces pensées orientées vers les regrets, orientées vers le passé : « J'aurais dû, si j'avais su, si j'avais pu etc. ». La question à se poser est : « Pourquoi sont-elles présentes » ?


Cependant, il est démontré que les pensées les plus envahissantes sont celles dirigées vers le futur. Ces pensées sont alors intrusives, et se caractérisent comme des injonctions telles que : « Il faut que je fasse ceci, je dois, il faut, il faut, il faut… ».

Dans les pensées dirigées vers le futur, il y a aussi les peurs, les projections que votre cerveau construit, souvent de façon hostile ou défaitiste, comme pour vous protéger, vous prévenir de ne pas aller sur ce chemin.

C’est là que ces pensées deviennent très vites limitantes, en déposant sur vos projets un voile d'incapacité. Ce mécanisme entraîne alors, systématiquement, une peur d'un futur qui n'existe pas encore.


Les autres pensées du quotidien Et puis il y a aussi toutes les petites pensées du quotidien qui viennent s'accumuler, comme les pièces d'un Tetris. En un mot, depuis combien de temps, comme le dit Frédéric MIDAL, « vous ne vous êtes pas foutu la paix » ?


Voilà, le constat est posé, vous avez vraiment besoin de vous reposer.

Mais alors comment faire ?

Accéder au repos

Si nous prenons un autre sens pour l’expression « se reposer », nous trouvons d’autres définitions comme « s'appuyer sur quelqu'un, sur quelque chose, se reposer sur des valeurs, se rassurer, ne plus être seul ».

Et si pour se reposer il fallait simplement se reposer sur toutes les forces que nous avons à l'intérieur ?

La solution pour accéder au repos serait donc dans un premier temps se faire confiance.

Se placer dans une zone de confort de sécurité.


Et l’hypnose dans tout ça ? Ou L’hypnose apporte des solutions (tu choisis) En hypnose nous débutons toujours la séance par un silence. Cela incite à la concentration sur ce qui existe vraiment, vous êtes alors dans le « ici et maintenant ». Vous percevez ainsi le contact de votre corps sur le fauteuil, les sons que vous entourent, les odeurs qui se manifestent, les objets que vous visualisez.


Cet exercice de focalisation sur le présent vous amène tout naturellement à éteindre les pensées parasites. Alors, si des pensées se présentent, vous serez invité à aller les déposer sur le côté de votre chemin, comme dans la « pensine », cet objet magique d'Harry Potter.


Donc en hypnose dans un premier temps on commence par faire de la place. De la place dans votre cerveau. Mais le cerveau n'aime pas le vide. Très vite il va venir combler la place vide par la pensée. C’est à ce moment-là que le praticien en hypnose vous suggérera la pensée que vous êtes venu analyser, pour la structurer durant la séance.


Ainsi à partir de cette mise au repos mental, le travail commence.




Cabinet Sciences comportementales

Déclaration d’activité enregistrée sous le n° SIRET 81947366100018

auprès du préfet de région d’Ile-de-France

a: 2 rue Montaleau 94370 Sucy en Brie

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page